Pourquoi le tissu joue un rôle capital dans le choix de la bande transporteuse

Pourquoi le tissu joue un rôle capital dans le choix de la bande transporteuse

Très souvent, les clients choisissent une bande transporteuse en fonction de sa surface. Or, nous allons voir que le tissu entrant dans sa fabrication a également son importance.

Le tissu détermine les propriétés de la bande transporteuse

La qualité du fil, la construction et la finition du tissu ont une influence majeure sur les propriétés de la bande. Être en possession de ces informations permettra de sélectionner la bande répondant aux exigences de l’application.

Ce que l’on attend d’une bande transporteuse

Les bandes transporteuses s’utilisent dans divers domaines aux exigences variées. Les critères de sélection peuvent inclure la rectitude de la trajectoire ou la facilité de guidage. On peut également exiger qu’une bande soit :

  • résistante à l’abrasion ;
  • flexible ;
  • ignifuge ;
  • résistante aux produits chimiques ;
  • silencieuse ;
  • peu énergivore ;
  • certifiée UE ou FDA (Food and Drug Administration).

En tant que client, vous pourriez aussi avoir des souhaits par rapport à son aspect. Plusieurs facteurs entrent en jeu lors de la fabrication de la bande idéale.

Habasit possède sa propre usine de tissage

Habasit possède sa propre usine de tissage en Suisse lui permettant de répondre à presque tous les besoins en matière de bande et de maîtriser au mieux les propriétés et la qualité des tissus utilisés. Celle-ci dépendant de la matière première, la société prend soin de bien choisir ses fournisseurs afin de garantir une qualité constante du fil.

Fabrication du tissu – un processus sophistiqué

Les fils utilisés dans le sens de la longueur sont appelés « fils de chaîne ». Ceux dans la largeur constituent la trame.

La première étape de fabrication d’un tissu se nomme l’ourdissage. Les bobines de fils sont dévidées sur une ensouple. Pour ce faire, les fils de chaîne sont enroulés côte à côte jusqu’à couvrir toute la largeur de tissage.

Warping process
Opération d’ourdissage

 

A l’issue de l’ourdissage, la nappe qui constituera la chaîne du tissu est prête à être placée sur le métier à tisser.

La deuxième étape consistant à insérer le fil de trame se nomme le tissage. Le métier à tisser maintient les fils de chaîne et permet de faire passer les fils de trame entre les fils de chaîne. Un mécanisme permet d’écarter les fils de chaîne en deux nappes supérieure et inférieure. Un système d’insertion de la trame introduit cette dernière entre les fils écartés. Le battant qui est une sorte de peigne bat la trame entre les fils de chaîne. Le tissu s’enroule autour d’un cylindre sur le métier à tisser.

La finition et le contrôle qualité constituent la dernière étape de la fabrication. La finition comprend généralement la teinture, le lavage et/ou le thermofixage du tissu.

Opération de tissage
Opération de tissage

Optimisation du tissu

Lors de toutes ces étapes, il est possible d’influencer les performances du tissu et, par conséquent, les propriétés de la bande. Ainsi, on peut renforcer la force de traction (k1%) de la bande, réduire son niveau sonore et également agir sur sa flexibilité.

En d’autres termes, la fabrication du tissu de la bande est une opération complexe, déterminante pour les propriétés de la bande. Veillez à choisir le tissu de la bande en fonction de l’utilisation de celle-ci.

Avez-vous besoin d’aide pour choisir une bande transporteuse ? Contactez-nous !

4 octobre 2018  |  Posté par

Mathias Söderholm travaille chez Habasit depuis 1991 et est Chef de Production chez Habasit AB en Suède. Sa carrière au sein de l'entreprise s'étend du service client aux ventes. Son expérience lui a permis d'acquérir une mine de connaissances dans de nombreuses industries et applications. Mathias parle couramment suédois et anglais.

Nous contacter pour une assistance personnelle

Obtenir des conseils