6 astuces pour effectuer soi-même la jonction de bandes transporteuses

6 astuces pour effectuer soi-même la jonction de bandes transporteuses

Jonctionner une bande transporteuse est tout un art. Lorsque vous effectuez vous-même cette opération, sans l’aide d’un expert, vous ne saurez peut être pas ce qu’il faut faire pour obtenir une jonction parfaite. Vous trouverez ci-dessous une liste qui, nous l’espérons, vous sera utile.

1. Lisez attentivement le mode d’emploi et vérifiez l’équipement

Chaque appareil est livré dans une boîte contenant un mode d’emploi. Lisez attentivement le manuel avant la mise en route de l’appareil afin de savoir comment l’utiliser. Inspectez également l’équipement et vérifiez que vous disposez de toutes les pièces et qu’aucune n’est endommagée.

2. La température et le choix de la colle sont plus importants qu’on ne le croit

Vérifiez que l’appareil est à la température adéquate pour effectuer la jonction. Si elle est trop basse, les extrémités ne colleront pas parfaitement et la jonction pourrait s’ouvrir. S’il s’agit d’une jonction collée, assurez-vous d’utiliser le bon type de colle et vérifiez en la date d’expiration. Veillez à bien appliquer la colle en évitant les surfaces qui doivent rester sèches et propres.

3. Le jonctionnement est un art

La jonction de bandes transporteuses est réalisée à la main, un art qui exige de la précision. C’est pour cette raison que vous devez rester très attentif à chaque étape. Il est important que les extrémités de la bande soient bien rectilignes. Des jonctions non conformes entraveront le bon défilement de la bande, voire l’avancement des produits et provoqueront une panne.

4. Avez-vous inspecté le convoyeur ?

N’oubliez pas de toujours vérifier le convoyeur avant de tendre la bande. Vérifiez l’alignement des tambours, rouleaux, broches, profils et soles de glisse et que l’équipement est propre et complet.

5. Vérifiez la tension de la bande

Lors du montage de la bande, vérifiez la tension de celle-ci. Si elle est trop faible, le guidage de la bande sera inefficace et les produits auront plus de risque de glisser. Si elle est trop élevée, les roulements pourront se casser, les broches se plier et la bande pourrait sortir de sa trajectoire et se déchirer.

6. Un petit tournevis peut être à l’origine de gros problèmes

Une fois l’opération terminée, vérifiez qu’aucune pièce détachée ne traîne autour de la bande transporteuse. Rangez le matériel de jonctionnement dans la boîte avec le mode d’emploi, puis comptez vos outils. Un tournevis oublié peut causer une catastrophe s’il reste coincé sous la bande !

J’espère que ces astuces vous seront utiles et qu’elles pourront vous servir de check-list. Si vous avez des doutes quant à la température ou le choix de la colle, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de l’aide. D’autre part, c’est avec plaisir que nous vous assisterons également si vous prévoyez un arrêt de production temporaire pour remplacer d’anciennes bandes par de nouvelles. Quelle que soit votre question ou votre préoccupation, n’hésitez pas à nous contacter.

1 juin 2017  |  Posté par

Sten-Göran Friberg est Gestionnaire de Grands Comptes pour le nord et l'est de la Suède. Il travaille chez Habasit depuis plus de 35 ans et jouit d'une vaste expérience dans les courroies de transmission et les sangles dans la plupart des industries et applications. Il parle couramment suédois et anglais.